#MWC15 : Du « Big Data » au « Smart Data »

Surcharge de données ?

Nous produisons tellement de données que 90% de toutes les données existantes ont été créées ces deux dernières années. Les posts sur les médias sociaux, les photos et vidéos mises en ligne, les transactions commerciales électroniques, les services de localisation, et bien d’autres genres d’interaction, contribuent à produire chaque jour 2 500 milliards d’octets de données.

Le business des données

Les données peuvent nous permettre de mieux comprendre les consommateurs, mais elles ont aussi un énorme potentiel commercial. Les données sont devenues une source de revenus considérable pour un réseau social comme Twitter. De même, les données mobiles vont gagner en importance car elles nous permettront de mieux cerner la réalité.

Notre point de vue

Au vu de l’enthousiasme général suscité par les objets connectés lors du Mobile World Congress, la quantité de données produites ne peut qu’augmenter. Ces objets nous donneront également plus d’opportunités pour nous connecter aux consommateurs. Nous devons nous concentrer sur les outils  qui permettront une véritable personnalisation de l’expérience sur mobile comme les gestionnaires de la protection des données (DPM) prévus pour les mobiles. En fin de compte, c’est notre approche des données qui se doit d’être intelligente et utile : nous ne pouvons nous contenter d’utiliser les données dont nous disposons, nous devons créer les données dont nous avons besoin.

Adrian Kielich dirige Mobext Allemagne. Il est à la tête d’une équipe d’experts qui crée des connections mobiles pertinentes entre les marques et leurs clients.

MWC_Data_Preview1 MWC_Data_Preview2

 

Document téléchargeable uniquement en anglais.

Pour recevoir régulièrement les nouvelles de Mobext par email, abonnez-vous en bas de page.

Pour télécharger les documents, merci de vous inscrire.

Please register to download the documents.